La publication

La spéculation est lancée sur ORCO en attendant la publication de son T3 le 28 novembre et l’assemblée générale prévue pour le 6 décembre.
Les cours suivent une tendance baissière qui a été initiée depuis les plus hauts de la mi-août. Le titre tente actuellement un rebond depuis le support des 2 mais il trouve déjà sur sa route deux obstacles : la résistance des 2,15 et la limite supérieure du canal baissier CT (qui correspond aussi aux 2,15. Je passerai donc à l’achat (ou plutôt je renforcerai car j’ai déjà une ligne) au-dessus de ces niveaux plus exactement au-dessus des derniers plus hauts, c’est-à-dire à 2,18 pour jouer une accélération haussière d’ORCO.
Il faudra encore suivre attentivement le titre ARCHOS dont le comportement est très sensible aux effets d’annonces. Et justement, DECATHLON doit présenter à la presse le 28 novembre, son smartphone taillé pour les randonnées et qui sera produit par ARCHOS ; cela pourrait réveiller le titre.
Les cours sont actuellement en phase de rebond à partir du support des 3,3 – 3,32.
Ils vont devoir s’affranchir de la zone de résistance des 3,7 – 3,75 et surtout des 3,87.
Le passage de ce dernier niveau devrait provoquer une impulsion haussière jusqu’au 4,15.
Le marché prend vraisemblablement conscience qu’il est allé un peu vite en besogne avec la valeur CHARGEURS. Le titre vient en effet abandonner 20 % depuis ses plus hauts annuels à 6€. Un T3 terne et sans surprise a logiquement accéléré les prises de bénéfices.
Les cours sont actuellement posés sur le support des 4,66 qui a été menacé cette semaine. Ces niveaux dessinent avec l’oblique baissière TCT (en rouge) un triangle descendant qui nous indique généralement une figure de continuation baissière. Si le support des 4,66 était cassée par le bas, on visera très rapidement les 4,08 (ce qui largement faisable dans le contexte d’indécision actuel) voire la zone des 3,3 – 3,4 ce qui nous donnerait une belle opportunité sur CHARGEURS. Si l’oblique baissière TCT était cassée par le haut, on pourra tenter un achat (au-dessus des 4,9) avec pour premier objectif les 5,3.
Résistances à dépasser (et à surveiller !)
: Je rappelle que les stratégies ci-dessous, d’acheter au-dessus de ces résistances seront toujours d’actualités dans une semaine / un mois si elles n’ont pas pu être appliquées cette semaine.
LINEDATA SERVICES et la résistance des 22,8 ; si ça passe, j’achèterai.
Pour un trade plus agressif, on pourra tenter le dépassement des 16 par METROPOLE TV. Le titre suit une tendance baissière TCT mais vient de trouver un appui sur la zone de support des 15,72
– 15,8. Si les 16 sont dépassés en cours de séances, je passerai à l’achat pour viser quelques % de plus-value avec comme objectif le test de l’oblique baissière (aux alentours des 16,7).
Des supports à exploiter :
Les titres ci-dessous sont posés ou proche de supports majeurs. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut les acheter dans l’immédiat mais uniquement les surveiller. J’ai l’intention de passer à l’achat sur ces titres uniquement sur un mouvement haussier/accélération haussière en cours de séance accompagné(e) d’une augmentation de volumes. Il est préférable de prendre un titre en mouvement haussier que de le prendre amorphe à moins d’avoir une forte conviction fondamentale sur le titre.
Les cours de SEQUANA suivent aussi une tendance baissière. Il va falloir surveiller ce titre très attentivement car il a entamé de gros rebonds au cours de ces 2 dernières années … justement à la fin du novembre 2011 et à la fin novembre 2012 …. Jamais 2 sans 3 ?!
Les cours suivent une tendance baissière avec peu de pause. Ils arrivent sur de nombreux supports à 5,51 (avec un doji à la clé), les 5,4 et les 5,34. Il va falloir penser à exploiter ces supports. Une de mes grosses convictions pour les 2-3 prochains mois.
Le dernier T3 publié par GROUPE FLO qui s’est établi en forte perte, a logiquement déplu au marché.
Les cours sont actuellement posés sur une l’oblique baissière LMT qui devrait servir de soutien et le support des 2,88.
HF COMPANY : le support des 5,55 et l’oblique haussière CMT qui devrait servir de support.